24 juin 2010

Echigo Tsumari

Echigo-Tsumari n'a pas d'équivalent au monde, mais de plus en plus d'émules : elle a notamment servi de modèle à la biennale Estuaire qui, de Nantes à Saint-Nazaire, tente, elle aussi, de mettre en valeur un territoire négligé.

Travail de Mr Tangi et Hashimoto; deux professeurs, chercheurs à l' université de Niigata avec qui je travaille....

reduite_japon_1_nov_09227

reduite_japon_1_nov_09231

reduite_japon_1_nov_09233

garages.............

reduite_japon_1_nov_09249

reduite_japon_1_nov_09254

reduite_japon_1_nov_09263

reduite_japon_1_nov_09276

reduite_japon_1_nov_09277

reduite_japon_1_nov_09281

reduite_japon_1_nov_09282

reduite_japon_1_nov_09291

reduite_japon_1_nov_09298

reduite_japon_1_nov_09301

reduite_japon_1_nov_09250

Et elle fera un petit été 2010 au Japon, avec le festival Setouchi, dispersé sur les îles autour de Naoshima, aux fameux musées et oeuvres en plein air. Une nouvelle fois, le concepteur d'Echigo-Tsumari tentera de revitaliser ces terres méprisées. Quoi de plus vivifiant, après l'art des montagnes, que l'art de la mer ? "

Posté par veroniquehonore à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Echigo Tsumari

Nouveau commentaire